Un communiqué du ministère de l’Éducation Nationale du 17 mars 2017 alerte sur le danger du Blue Whale

Dans la catégorie des jeux dangereux de défis, le jeu « Blue Whale », venu de Russie, du nom du mystère des baleines bleues qui viennent s’échouer volontairement sur les plages, connaît une notoriété certaine sur les réseaux sociaux.
Ce jeu consiste à entrer par parrainage, dans une spirale de 50 défis de risque croissant dont l’ultime étape est le suicide.
Tous les membres de la communauté éducative doivent adopter la plus grande vigilance face à ce jeu qui peut attirer des jeunes vulnérables, en pleine construction de leur identité, face à la pression du groupe.
Il faut rappeler qu’en plus d’une prise en charge du mal-être du jeune par son entourage, ce challenge morbide relève de la provocation au suicide et de ce fait est pénalement réprimé (5 ans de prison et 75 000 euros d’amende).

Lire le communiqué sur le site Eduscol

Françoise Cochet, présidente de l’APEAS, sur le plateau des Matinales sur CNEWS le 27 mars 2017


 

 

 

 

 

En complément :

Article du MONDE du 15 mars 2017 :
Le « jeu » suicidaire, né sur un réseau social russe, consiste à relever cinquante défis des plus sordides.
Consulter l’article sur le site lemonde.fr