The Fainting Lark.. as they named it in the Fifties.

D’abord comprendre …

Au départ de ce blog il y a l’idée que tout acte physique s’adosse à des pensées et à des émotions, le parti-pris de rejeter toute invocation de jeu stupide, de pratique barbare ou d’incitation monstrueuse et l’exhortation de Spinoza à non ridere, nec lugere, neque detestari, sed intelligere, autrement dit à «ne pas se gausser, ni se plaindre, ni prendre en horreur, mais comprendre. »
(« Traité théologico-politique »).

Accéder au blog The Fainting Lark

 

Les commentaires sont fermés.