« …… ma fille m’a raconté (sous le sceau du secret mais devant la gravité des faits je lui ai dit devoir vous informer) le petit jeu auquel ils se sont sont prêtés à plusieurs reprises (3 soirs de suite) sur l’instigation d’une de leurs camarades :
Il s’agit du « rêve indien » (variante du jeu du foulard) : à tour de rôle leur camarade les a étranglés jusqu’à une perte de conscience afin de leur procurer des sensations hallucinatoires pour ensuite les réveiller avec des claques, un (ou une) a même filmé les scènes avec son téléphone.

La troisième fois ma fille m’a dit avoir eu très peur car une de leurs camarades est immédiatement tombée inanimée et ils ont crus qu’elle était morte, elle a été réveillée avec des coups de pied et s’en est tirée avec un très violent mal de crâne…

Nous avons bien entendus mon mari et moi, été horrifiés par ce récit d’autant plus qu’un couple de nos amis a perdu son fils de 17 ans avec un jeu similaire (jeu du foulard) et une personne de notre connaissance
a perdu son petit fils de 14 ans de la même façon… »

Notre amie a donné les coordonnées de l’APEAS et mis en garde contre « ce jeu extrêmement risqué et dangereux » et demandé qu’une information soit faite auprès des parents « compte-tenu des risques de récidives et de propagation de ces pratiques qui ont déjà causées la mort ou l’handicap à vie de centaines d’enfants. »

Les commentaires sont fermés.