tem_f01_1Le 7 juin 2005, Gaspar 8 ans et demi, a perdu la vie en jouant. En jouant à ce que l’on appelle communément le  » jeu du foulard ».

En tant que maman de 5 enfants, je souhaite que mon expérience serve à sauver d’autres vies.

Je connaissais le nom « jeu du foulard », j’en avais vaguement entendu parler, mais je ne m’y étais jamais vraiment intéressée. En gros, pour moi, cela ne concernait pas mes enfants mais plutôt des adolescents un peu perturbés. J’étais totalement dans l’erreur. L’histoire de Gaspar le prouve.

Gaspar était le quatrième garçon d’une famille de 5 enfants.

C’était un petit garçon radieux, il incarnait l’innocence de l’enfance dans toute sa candeur. Il était profondément gentil et attentionné avec tous, il aimait les gens. Gaspar n’était pas un « préado ». C’était encore un petit garçon, on lui donnait plutôt moins que son âge. Il était très sensible à la nature, à la poésie et très préoccupé de fantastique, de science fiction, d’expériences et d’interrogations sur la terre et l’univers. Il voulait devenir chercheur, inventeur, travailler dans les étoiles ou être astronaute. Il aimait les héros mangas et les aventuriers fantastiques de toutes sortes.

Les commentaires sont fermés.